Maroc – USA: des ordis dans l’avion

L’interdiction de transporter en cabine des ordinateurs portables et autres appareils électroniques sur les vols directs entre le Maroc et les Etats-Unis sera levée jeudi, annonce mercredi la compagnie Royal Air Maroc dans un communiqué. RAM est la seule compagnie marocaine à assurer des vols directs vers les Etats-Unis, entre l’aéroport Mohamed-VI de Casablanca et New York et Washington D.C.. Les Etats-Unis ont interdit le 25 mars dernier les ordinateurs portables et tablettes en cabine sur les vols en provenance de dix aéroports dans huit pays – Egypte, Maroc, Jordanie, Emirats arabes unis, Arabie saoudite, Koweït, Qatar et Turquie -, redoutant que ces appareils soient utilisés pour dissimuler des explosifs. RAM ne précise pas pourquoi les restrictions ont été levées mais le département américain de la Sécurité intérieure a déjà supprimé les restrictions frappant six autres compagnies aériennes après l’adoption par ces dernières de nouvelles mesures de sécurité, notamment pour détecter les explosifs. Mardi, le département américain a fait savoir qu’il examinait les requêtes déposées par les trois compagnies encore visées par l’interdiction, RAM, EgyptAir et Saudi Arabian Airlines. EgyptAir a dit s’attendre à voir les restrictions levées mercredi, et Saudia à ce que l’interdiction soit supprimée sur les vols en provenance de Djeddah et Ryad à partir du 19 juillet. Fin juin, les autorités américaines ont exigé de nouvelles mesures de sécurité dans d’autres aéroports pour éviter d’étendre ces restrictions à d’autres pays. Ces mesures, qui devraient entrer en vigueur vers la mi-juillet, affecteront 180 compagnies aériennes opérant dans 280 aéroports de par le monde. Source : Séminaire USA.