Parcours d’une réussite

Karim Taj nommé inspecteur général au MHDV


Lorsque la compétence, le dynamisme et la bonne volonté se conjuguent, la réussite suivra. C’est l’arme pour réussir et sortir du lot. Karim Taj, que le conseil de gouvernement a nommé jeudi,  inspecteur général au ministère de l’Habitat et de la politique de la ville, a toujours appliqué ces principes.

Natif de la ville de Tifelt, il y a fait ses premiers pas et ses études primaires et secondaires sanctionnées par un baccalauréat. Après cette étape, il met le cap sur l’université de Rabat où il décroche une licence à la faculté de droit et un troisième cycle sous la supervision du célèbre professeur Messaoudi El Ayachi. Très jeune, il prend du goût pour la politique. C’est pourquoi, une fois ses études universitaires achevées, il atterrit au parlement et se spécialise dans le suivi des activités du groupe parlementaire du parti du progrès et du socialisme (PPS). Persévérant, proactif dans l’apprentissage, il bâtit un profil qui le conduit plus tard au poste de conseiller au cabinet du ministre de la communication et porte-parole du gouvernement.  Il prend en charge tous les dossiers du département relatifs au volet législatif et se distingue par son tact, son professionnalisme et son dynamisme. Chose qui a motivé sa nomination comme chef de cabinet. Un poste qu’il gardera durant le mandat suivant. Et juste après la formation du gouvernement Benkirane, suite aux législatives de 2011, Karim prendra les commandes du cabinet du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la politique de la ville qui deviendra par la suite, ministère de l’Habitat et de la politique de la ville. Son style simple et qui veut toujours «faire simple», ses compétences, son tact et son dévouement dans l’exercice de ses fonctions signent sa réussite et rassurent sur son parcours professionnel et politique. Dernièrement, sa fibre politique l’a  fait sortir de ses gonds pour se présenter aux élections communales du 4 septembre dans sa ville natale. Sa générosité et sa simplicité ont gagné les cœurs des habitants de la circonscription. Le voilà élu et membre du conseil de la commune urbaine de Tiflet. Il veut servir sa commune et rester à l’écoute des doléances des citoyennes et des citoyens de sa ville natale. La proximité, autrement.