Le Maroc révise sa contribution au fonctionnement de la MINURSO

En application des mesures prises par le Gouvernement marocain et annoncées mardi dans le communiqué officiel du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC), le Maroc a remis au Secrétariat Général de l’ONU la liste des personnes concernées par la réduction significative de la composante civile et politique de la MINURSO, indique mercredi un communiqué du MAEC.

 »La représentation permanente du Royaume du Maroc à New York a remis, ce jour au Secrétariat Général des Nations Unies, la liste des personnes concernées par la réduction significative de la composante civile et en particulier politique de la MINURSO, leur départ effectif devant intervenir dans les jours à venir », précise la même source. Selon Reuters, les autorités marocaines auraient demandé le départ de 84 membres du personnel de l’Onu.

 »Par ailleurs, les mesures concrètes ont été prises, ce jour, pour l’annulation de la contribution volontaire du Maroc au fonctionnement de la MINURSO », ajoute le communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Rappelons que la contribution financière octroyée volontairement à la Minurso est de l’ordre de 20 millions de dirhams. Selon des sources médiatiques, les frais d’hébergement du personnel de la Minurso seront pris en charge par l’ONU.

Paer ailleurs, le Conseil de sécurité se réunira, aujourd’hui, pour discuter des mesures prises par le Maroc en représailles contre les dérapages du SG de l’ONU. Lors de cette réunion l’ambassadeur représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, aura l’occasion d’expliquer les mobiles de la riposte marocaine.