Munir Kajoui convoité par trois clubs espagnols

La régularité du keeper marocain s’avérerait payante

Munir Kajoui convoité par trois clubs espagnolsMunir Kajoui convoité par trois clubs espagnols
Le gardien de but de l’équipe nationale, Munir Mohand Kajoui pourrait fort bien troquer la seconde division espagnole contre les lumières de la Liga. L’actuel keeper du club de Deportivo Numancia se trouve convoité par pasmoins de deux clubs de la D1, en l’occurrence le Real Betis et Villarreal en plus du Real Majorque (D2), formation qui de par le passé a vu ses buts gardés par l’ex-international marocain et sélectionneur national, Badou Zaki. C’est d’ailleurs grâce à ce dernier que MunirKajoui a été convoqué pourla première fois en équipe nationale lors du match amical Maroc-Uruguay, disputé le 28 mars 2015 à Agadir. L’éventualité de ce transfert a été rapportée par certains médias ibé- riques qui ont rappelé que le contrat de Kajoui avec Numancia court jusqu’en juin 2018. Ne devant souffler sa 28ème bougie que le 10 mai prochain, Munir Mohand Kajoui a encore de belles années devant lui et une arrivée en Liga le mettra souslesfeux de la rampe et augmentera davantage sa cote. Après avoir porté de 2010 à 2014 les couleurs du club de l’UDMellilia avec lequel il avait entamé son parcours professionnel, Munir Mohand Kajoui a décroché un contrat avecNumancia, disputantjusqu’ici, en deux saisons et demie, 75 rencontres. Sa régularité etses probantes prestations lui ont valu d’être le gardien attitré de cette formation qui compte trois passages en Liga lors dessaisons 1999-2001, 2004-2005 et 2008-2009. Si pour le moment les services de Kajoui intéressent de façon non encore officielle les trois clubs précités, d’autres offres pourraient suivre en dehors du championnat espagnol. Ses performances avec l’équipe nationale, particulièrement au cours de cette 31ème CAN qui a pris fin ré- cemment au Gabon, plaident en sa faveur. Les superviseurs et les recruteurs ont pu voir à l’œuvre un gardien de but de classe mondiale en mesure de s’acquitter pleinement de sa tâche au sein des grosses écuries du football européen. Il y a lieu de rappeler en dernier lieu que Munir Mohand Kajoui compte à cette date 17 sélections et fait désormais partie des internationaux cadres quireprendront en août prochain la compétition continentale pour le compte des éliminatoires du Mondial FIFA 2018 en Russie, sachant que le Maroc se trouve aux côtés dessélections de laCôte d’Ivoire, du Mali et du Gabon.

Mohamed Bouarab
Mercredi 8 Février 2017
FacebookGoogle +TwitterLinkedInDiggGoogleTape-moiBlinklistRedditY!BlogmarksTechnoratiViadeoPinterest

Lu 484 fois

Nouveau commentaire :
Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l’honneur et à la vie privée.

Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.

En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
Dans la même rubrique :

Victoire de Lina Belmati et d’Ayoub Lguirati à l’étape d’El Jadida du WAGR 2017 – 07/02/2017

Canelas, la terreur du football amateur portugais – 07/02/2017

La Russie privée des Mondiaux de l’ athlétisme en août prochain – 07/02/2017

Le WAC débute du bon pied la phase retour du championnat – 06/02/2017

Cuper, encore une finale perdue – 06/02/2017

Et de cinq pour le Cameroun – 06/02/2017

​CHAN 2018: Egypte-Maroc en août – 05/02/2017

L’équipe Tsunamiss remporte la troisième édition du Raid Sahraouiya – 05/02/2017

Le DHJ cartonne et le Raja rayonne – 05/02/2017

12345»1675

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L’info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d’ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito