L’armée marocaine se renforce

L’armée marocaine serait en discussions très avancées avec la Russie pour l’acquisition de sous-marins russes « Amur 1650 » à propulsion diesel-électrique et du chasseur-bombardier tactique sukhoi-34, rapporte l’agence de presse russe Tass, citée par Defense World. « Apparemment, Rabat a besoin d’armes perfectionnées pour la lutte contre les terroristes, mais les experts présument qu’une confrontation avec l’Algérie est une raison plus probable», indique Defense World. Selon une parution du mois d’août du quotidien Al Massae, citée par le360.ma, l’exportation de l’Amur 1650 est prévue pour 2020. Ce sous-marin de quatrième génération « renforcera davantage les capacités navales de la Marine royale marocaine, d’autant plus que l’insubmersible russe est capable de porter des missiles Cruz ». Pour ce qui est des Sukhoï-34, ils permettront aux Forces Royal Air (FRA) de préserver leur hégémonie aérienne à l’échelle régionale, précise Al Massae, avant de rappeler qu’ils ont déjà fait leurs preuves dans les offensives menées par l’aviation russe en Syrie. Cette coopération entre Rabat et Moscou s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de commercialisation d’armements lourds de la Russie, qui considère d’ailleurs le royaume chérifien comme un marché prioritaire. Le Maroc serait très intéressé par l’avion de combat Joint Fighter-17 (JF-17), fruit de la coopération entre la Chine et le Pakistan. Le Royaume est décidé à renforcer son armement. En effet, selon Bladi.net, le Maroc serait très intéressé par l’avion de combat Joint Fighter-17 (JF-17), fruit de la coopération entre la Chine et le Pakistan. Cet avion doit être présenté cette semaine à Marrakech. Le site marocain indique qu’une délégation pakistanaise de haut niveau doit se rendre à Marrakech dans le cadre de la 5ème édition de l’International Marrakech Air Show qui se déroule du 27 au 30 avril prochain. L’information a été rapportée par le journal Al Massae. Le Pakistan va présenter cet avion de combat multi-rôle, mono-réacteur et le Maroc s’est dit très intéressé, affirment des sources citées par le journal qui croit savoir que le Pakistan veut faire du Maroc une plateforme de lancement pour la conquête de l’Afrique. En 2010, le royaume avait déjà montré son intérêt, lors du Salon aéronautique de Singapour mais sans pour autant donner suite. Avec cette acquisition, le Maroc pourrait espérer gagner quelques places dans le classement des nations les plus puissantes du point de vue militaires. Dans le classement 2014 de Global Firepower des puissances militaires à l’échelle africaine, l’Algérie occupait la 2ème place, derrière l’Egypte. Le Maroc n’était qu’à la 7ème place du classement africain. Source: vol en avion de chasse.