Quelques mots de cuisine

la cuisine polonaise est grande. Si vous avez jamais goûté Pierogi, Golabki, canard aux pommes ou, disons, Rôti de truite, vous aurez plus de chances d’accord avec cela tout de suite. Mais il ya beaucoup plus de plats et la cuisine polonaise est vraiment la peine d’explorer. Il offre un grand choix de goûts et de saveurs, ce qui rend tout amant de nourriture heureux.

D’où vient cette agréable diversité vient-il? De la tradition et de l’histoire d’abord. Il ya quelques siècles, la Pologne a été l’un des plus grands pays dans le monde – le foyer de nombreuses nationalités différentes. Non seulement ils fournissent leur propre contribution culinaire, mais noblesse polonaise étaient toujours prêts à inclure des nouveautés de l’étranger dans leur cuisine. De cette façon, la cuisine polonaise est devenu un terme encompasssing beaucoup d’idées, issues de l’intérieur et à l’extérieur aussi bien le pays. Et qui est exactement pourquoi, dans la cuisine polonaise vous trouverez ukrainien, français, allemand, italien, juive, hongrois, orientale et autres influences.

La variété est une grande chose, pourrait-on dire, mais est-il quelque chose de plus spécifique qui pourrait être dit à propos de la cuisine polonaise? Il est généralement affirmé que il ya beaucoup de viande dans la cuisine polonaise et qu’il est dominé par denses, les sauces « lourds ». Polonais sont également dit d’avoir inclination pour les choses sucrées. Il ya beaucoup de vérité dans ces avis. Il est également vrai que la plupart des plats traditionnels polonais sont pas particulièrement saine. Mais cela aucune raison de donner de la nourriture polonaise. De tous les (mais très savoureux) les choses «malsains» Première peut être apprécié en toute sécurité à condition que vous les mangez avec modération. Probablement chaque cuisine a de tels articles. Et à part ça, il est tout à fait possible de trouver suffisamment de grandes recettes polonaises pour les plats qui sauront satisfaire votre palais et être bon pour votre santé en même temps. Poisson, boulettes et soupes diverses sont que quelques exemples.

Il est intéressant de remarquer qu’il n’y a plus que la tradition de la cuisine polonaise. Cuisiniers modernes polonais utilisent les tendances modernes et leurs idées originales. Par conséquent, même un faux modeste peut devenir une expérience inattendue palpitante. Ainsi, afin de savoir vraiment ce que la nourriture polonaise est comme, vous aurez à fait goûter. La meilleure façon de le faire est bien sûr de venir en Pologne. Il est après tout dans son pays natal, où une cuisine peut être mieux appréciée. Restaurants, fabricants d’aliments régionaux, les gens, les lieux et les derniers, mais moins, boire. Mais trouver un fournisseur fiable de produits alimentaires polonais ou un restaurant peut également être une solution satisfiable. Il suffit de ne pas être dupé par des imitations bon marché:)

La cuisine polonaise d’aujourd’hui encore continue à se développer. Tout comme une grande cuisine d’une nation vivant. ien que certaines mauvaises habitudes forment cette époque encore persistent, la liberté de création ainsi que de bonnes vieilles recettes ont fait des merveilles. Profitez!

 

Si vous voulez en savoir plus sur la cuisine polonaise en général, vous pouvez visiter: http://www.polishfoodinfo.com/ Là, vous pouvez trouver des recettes et des descriptions de produits alimentaires polonais et boire (ne pas oublier vodka polonaise !) et quelques choses plus. Vous pouvez également exprimer vos opinions, qui est si facilement fait au cours d’un bon repas:)

5 lieux à découvrir au Maroc

Il existe de nombreux sites différents, vous pouvez visiter pendant que vous êtes au Maroc, dont Fès, Tanger, Merzouga, Marrakech et Essaouira.

La nation du Maroc propose richesse historique et culturelle. Il est facile de voir pourquoi le Maroc attire tant de visiteurs après avoir connu son atmosphère one-of-a-kind. Ne cherchez pas plus loin que les destinations Tanger pour l’exemple parfait de l’amalgamation réussie entre les différentes cultures. Il ya beaucoup de lieux passionnants à visiter au Maroc en Afrique du Nord, qui est pourquoi il est une destination touristique populaire. Voici quelques-uns des endroits que vous pouvez visiter au Maroc:

Fès

Surnommé le moyeu spirituelle du pays, Fès (ou Fez) est la plus ancienne ville impériale du Maroc. Fès est la capitale du Maroc pendant au moins 400 ans, et il se marie magnifiquement charme médiéval du monde avec la vie moderne. Le Fès prête atmosphère à la ville et il est des lieux publics. Ne pas oublier de vérifier l’ancienne ville de Fès El Bali que vous êtes en tournée de la région. Les articles en cuir uniques de Fès de peuvent être achetés auprès Tanneries ainsi.

Marrakech

Marrakech est une ville étonnante situé au bas des célèbres montagnes de l’Atlas. Il est pensé pour être le lieu culturel au Maroc. Ce lieu est plein de caractéristiques uniques. Jardins Majorelle, un jardin botanique plein de plantes rares et aussi un musée de l’art islamique, est une attraction que vous ne voudrez pas manquer pendant que vous êtes à Marrakech. Si vous préférez une ambiance plus animée, vous pouvez sauter sur place Jamaâ El Fna au cœur de la ville. Djemaa el Fna est la place principale dans une ville antique où les touristes peuvent trouver des rafraîchissements, des cadeaux et de voir des animations spéciales comme charmeur de serpents, de la musique et de la jonglerie.

Essaouira

Essaouira ne décevra pas les amateurs de plage et les gens qui veulent tout simplement d’échapper à l’agitation et les activités des grandes villes. Des visites régulières à cette ville dans les années 60? S inclus Bob Marley et Jimi Hendrix. Visiteurs de Essaouira apprécieront également une promenade à travers les remparts et savourer une expérience de magasinage plus détendu au souks.

Merzouga

Pittoresque scénario de l’Erg Chebbi dunes de sable est offert aux visiteurs de Merzouga, la ville du désert.
Ces magnifiques dunes sont les plus élevés au Maroc, et personne ne devrait jamais manquer l’occasion de regarder le soleil se lever sur eux, car nulle part ailleurs peut-on trouver une telle beauté. En outre, Merzouga est un excellent point jump-off pour une randonnée à dos de chameau pour visiter le désert et de sa faune. Une foule de flamants roses se rassemblent au bord du lac qui apparaît près de Merzouga au printemps de chaque année.

Tanger

Tanger est toujours idéalisé par artiste, écrivains et poètes, et vous verrez pourquoi, une fois que vous rencontrez cette belle ville. Tanger est un mélange coloré pot d’influences européennes et africaines et est considéré par beaucoup comme la porte de l’Afrique. En visitant cette ville portuaire, vous pouvez déposer par la Place de France. Place de la France est au cœur de la ville nouvelle et est un endroit idéal pour se détendre et profiter de la vue sur la mer. Vous devriez aussi visiter la Kasbah, qui abrite le palais du 17ème siècle de l’ancien sultan.

Les villes du Maroc, avec leurs propres attractions et des paysages, a une atmosphère charmante qui voler le cœur de tous les touristes.

Il ya plus d’informations sur les propriétés Tanger au http://www.immobiliertanger.ma/english/.

Ramanantsoa : « Un mot pour qualifier mon bilan à HEC : international »

Après avoir passé vingt ans à la tête de la prestigieuse école de management HEC, Bernard Ramanantsoa met un terme à ses fonctions à l’âge de 66 ans. Il sera remplacé par le Canadien Peter Todd, doyen de la faculté de management Desautels de l’université McGill de Montréal. Quel regard porte Ramanantsoa sur ses vingt ans passés à HEC ? Quels axes de développement sont importants pour la suite de l’école ? Entretien.

Le Monde.fr
Commerce & gestion : Toute l’actualité sur Le Monde.fr.

Comment Pôle emploi va réduire l’accueil en agences

C’est une nouvelle étape de la réorganisation de Pôle emploi qui va bouleverser les habitudes de millions de chômeurs. A partir de début 2016, les 850 agences du réseau resteront ouvertes 35 heures par semaine mais réserveront entre un et quatre après-midi (le curseur sera défini localement) aux seuls chômeurs ayant pris rendez-vous ou venant assister à un atelier collectif (rédiger un CV, etc.). Ceux venant à l’impromptu pour une demande, une réclamation ou déposer une pièce administrative seront invités à passer par les services en ligne, par le téléphone (3949), à revenir plus tard ou à échanger par mail avec leur conseiller référent (il devra répondre sous 72 heures), une possibilité en voie de généralisation.

Optimiser le travail des conseillers

Pour contrôler ce flux, les agences seront équipées, un peu comme des banques, de « video-portier ». Objectif : optimiser le travail des conseillers en développant le temps consacré à l’accompagnement personnalisé et au traitement des dossiers d’indemnisation complexes (intermittents, activités réduites, etc.), là où se situe leur vraie valeur ajoutée. Cette petite révolution, à laquelle le gouvernement a donné son feu vert, s’inscrit dans le prolongement de l’essor actuel des services accessibles à distance.

Cette nouvelle organisation a été testée depuis février dans 40 agences de neuf régions. Dans un document qui sera discuté ce mardi en comité central d’entreprise (CCE) avec les syndicats, dévoilé par l’AFP et dont « Les Echos » ont obtenu copie (voir document ci-dessous), la direction générale dresse un bilan largement positif. Quelque 80 % des conseillers jugent le changement positif et ils ont gagné 25 % de temps en plus pour recevoir les chômeurs de leur portefeuille. Les chômeurs ont aussi eu 30 % d’entretiens en plus qu’avant et côté gestion des indemnisations, le taux de premier paiement dans les délais a progressé.

Nécessaires garde-fous

Les demandeurs d’emploi trouvant porte close auraient su s’adapter, avance aussi le document : ils ont envoyé « 5 à 10 fois plus de mails à leur conseiller référent » et ont « davantage sollicité le 3949 » dans les agences concernées, comparés aux agences témoins des mêmes territoires. Cela tend à rassurer sur un des risques de l’opération : qu’en étant concentré sur un temps réduit, l’accueil physique du flux des demandeurs ne devienne intenable.

Le sentiment des syndicats est mitigé. Les plus réformistes, comme la CFDT, soulignent que « le flux actuel à l’accueil est très chronophage » et que « la réorganisation peut être gagnant/gagnant, pour le conseiller, qui peut mieux préparer ses rendez-vous, et pour le chômeur, qu’il pourra recevoir plus souvent et mieux ». Mais ils réclameront ce mardi des garde-fous, par exemple pour le traitement de certaines demandes urgentes liées à l’indemnisation ou sur le renforcement du parc informatique en libre accès dans les agences. La direction se veut rassurante sur ces points.

Atteinte à l’universalité du service public

A l’opposé, les syndicats plus contestataires, comme Sud et le SNU s’insurgent : « Restreindre l’accès à un service public n’est jamais un progrès. Ce n’est pas fait pour améliorer le service mais pour gérer la pénurie de personnel. C’est une remise en cause de l’universalité du service public ». La problématique n’est d’ailleurs pas propre à Pôle emploi : les caisses d’allocations familiales développent elles aussi une politique d’accueil sur rendez-vous uniquement.

POUR EN SAVOIR PLUS :

DOCUMENT Le document discuté en CCE


Les Echos – Economie France

Show Business in Marrakech

Morocco’s overall development has given rise in the last few years to the birth and rapid development of a show business that somehow reminds that of Mexico or Cuba during the 1940s. There was obviously some entertainment in Marrakech under Hassan II but, as it is happening in other sectors, the organization and typology of the product offered is completely different.

The content of these shows is also different. The influence of Western music is quite obvious, and music genres such as Gnawa o belly-dance share the stage with pop singers, dancers and go-go’s o jazz bands. Pure fusion.

It should be said that the word « cabaret » does not mean the same as in the West. Moroccan cabarets are a sort of nightclubs where only traditional Moroccan music and dance are performed by excellent orchestras.

There are also several karaoke venues, since Moroccans love singing. There is a karaoke in almost every Moroccan city. In Marrakech, the best karaoke is called Cantobar, a club where you can sing but also have dinner and drink (alcohol is served). It is open until late.

But if you are looking for some rock and other, more dancing genres, you should visit venues like the Jad Mahal, in the luxurious Hivernage neighbourhood, and the African Chic or La Bodeguita in Gueliz. There you will enjoy live music performed every day by excellent bands.

For jazz lovers, there are also venues that offer shows in the style of 1940s cabarets: elegant restaurants with tables set around a dance floor and/or a stage where o show is performed during up to five hours. Customers alternate dancing with dinner and enjoying listening to the fine music.

Traditional genres, such as street entertainment, still coexist with these shows and many of the artists that used to work only in streets and squares now work double shifts: in the street during the day and in the theaters in the evening. The situation could be quite idyllic if it wasn’t for the fact that, as usual, employers fulfill certain characteristics more often than not: Moroccan immigrants back in their country or French who set up a nightclub with little money and even less idea of what that means artistically.

Staff (artists and non-artists) is often treated with disrespect and contracts and agreements are seldom fulfilled. Moreover, employees rarely get their social security rights and salaries are incredibly low if compared to the owner’s profits and acts of humiliation are much too common.

But, unfortunately, this does not only happen in the show business sector. It is the kind of development that has landed in Morocco, and it is here to stay.

Come to Marrakech and discover its nightlife. The Ochre City offers culture and a fascinating tradition, monuments and countless tourist attractions, as well as a delightful gastronomy and the widest range of shopping opportunities.

Moreover, hotels in Marrakech are of the highest quality and quite affordable, and particularly Marrakech riads, which are full of charm and very inexpensive. You can also stay in a wonderful villa in Marrakech, closer to the countryside, where its inhabitants will welcome you with open arms.

Find More Séjour Marrakech Articles

Best Vacation Deals to Marrakech

The current global economic situation is hitting hard on the tourist industry. But that does not mean that the end of tourism is near! Quite on the contrary, it means that the sector is undergoing important structural changes and that new destinations are gaining more and more significance. This is the case of Marrakech, in Morocco, one of Europe’s and the US favourite destinations.  

Exotic, inexpensive, diverse, with an extremely rich cultural heritage and conveniently located, Marrakech offers the opportunity of a complete, elegant and sumptuous holiday without having go bankruptcy. In fact, there are some ways to save a lot of money on your holidays in Marrakech and to find excellent vacation deals for your stay in the Ochre City. Here are three simple but extremely useful tips that will help you  

First of all, it is extremely important that you plan ahead in order to save money both in your trip and in your accommodation. Most national European airlines travel to Marrakech, and there are also quite a few low-cost airlines that land in the city’s airport. The sooner you book your flights, the cheaper the price will be and the more chances you will have to find great deals. Also, when booking your accommodation, book in advance: many hotels and riads in Marrakech suggest deals that need to be confirmed with several weeks in advance and that run out rather quickly.  

Second, spend some time on the internet to find the best prices on your intended spending, be it accommodation, flights, food, excursions, shows, etc. There are several sites that offer excellent packages that will save you a lot of money, in contrast with buying each product or service separately. These websites suggest excellent accommodation, day-trips, car rental, tickets for shows and plenty of other services at very competitive prices, as well as lots of very useful information. You should know that prices keep changing quite frequently, so it is advisable to keep checking those websites regularly in order to find the best deals.  

Third, it may be an excellent idea to be flexible on your travel dates, since this will help you both avoid peak periods, when prices are considerably higher, and to be able to catch the best deals, which are often designed by travel agents and tourist resorts to attract travellers during their quiet periods. Some travel agents and online reservation centres have incredible accommodation deals. In fact, one online reservation centre has even introduced a revolutionary formula to attract tourists called « pay what you want », which allows you to put the price of your room and most services during specific dates. Also, many airlines will ask you if you are flexible on your travelling dates, so that they can fill up their regular flights or arrange their charter flights to round off their numbers.

I hope these three tips will help you find the best deals to visit this wonderful city. Hotels in Marrakech are of the highest quality and quite affordable, and particularly Marrakech riads, which are full of charm and very inexpensive. You can also stay in a wonderful villa in Marrakech, closer to the countryside, where its inhabitants will welcome you with open arms.

Marrakech Taxis

Taxing is said to be the high-risk sport tourists most popularly practise in Marrakech. Even if you are a person who is cautious, you should know that it is impossible to avoid venturing into Marrakech’s traffic, because buses and citizen who drive their own private cars are equally reckless. So you have to choose, either to go on foot through the hot streets of Marrakech or to stay in your hotel leafing through a magazine.

 

In any case, taxis are a part of the city that, in my opinion, no one truly interested in known the true spirit of Marrakech should miss. Their world is a kind of parallel universe; they are mobile spaces in which, when you enter, you cannot help asking yourself: « Will I get out? »; where, when suffering the impact produced after the brakes are slammed, you think: « Will I die? »; where, with every second marked on our watches, we wonder « Will I get to visit the Koutoubia? »

 

There are two types of taxis in Marrakech, namely « grand » or large taxis, and « petit » or small taxis. « Grand » taxis are usually old Mercedes with permission (but not necessarily with capacity) to carry up to 6 or 7 people. They have no taximeter, so you need to negotiate the price of the ride before entering, and this is why many people do not recommend their use, since taxis drivers in the Ochre City have a reputation for being tourist-swindlers. Probably the best option is to take what are called « petit » taxis, usually Seat Panda, Fiat Punto or Peugeot 205, which can carry 3 people; and they do have taximeters. Meter starts at 1,6 dirhams (0,15 € approx.) and at 2,40 Dh. (0,25 € approx.) during the night.Minimum fare is 6 dirhams (0,60 €). With these prices, it is hard not to ask oneself if it is not the tourists who swindle the Moroccan taxi drivers, even if the law is on their side.

 

From the airport to the city centre fares are different: 50 dirhams per person. From the city centre to the airport, however, you can ask for the taximeter.  

 

Do not hesitate to ask the driver to stop the vehicle if he refuses to start the taximeter once you are on the move, and do not get surprised during the journey if the driver stops several times to buy cigarettes, pick up something from his place, fill the tank with petrol or simply start chatting with a colleague. Remember that this is Morocco: if you are not a millionaire you must share everything, taxis included. It is also perfectly normal to stop along the way to pick up another user and, thus, a fellow traveller. 

 
It is cheaper to stop taxis in the street tan to take them at a taxi rank or stand, especially if these are located near tourist sites, where taxi drivers can refuse to put the meter on and can ask you an amount three times higher than that of a regular journey. Whenever you want to stop a taxi, raise your arm and point with your index finger towards the direction you want to go to, so that the driver will know if it is the same direction where the users he is carrying are heading to.

 
Once you are inside the taxi, breathe deeply, enjoy the adventure and remember that things such as working seat belts, windows that open or the possibility of installing a baby car seat are rather impossible utopias in Marrakech.

 

So, come to Marrakech and enjoy its food and entertainment, its history and historical sites, beautiful gardens and museums, the great Marrakech hotels and, most of all, its warm and hospitable people and its laid back, stress-free way of life, including that offered by its « adventurous » driving. Stay in one of the countless typical Marrakech riads or in a villa in Marrakech, where you will enjoy the charm and elegance of this city in an absolutely incomparable decor and where you will get whichever alternative transport you may need. Enjoy the ride!

Related Marrakech Articles